Bosnie-Herzégovine : y aura-t-il la guerre à Noël ?

| |

Milorad Dodik en parlait depuis des années, la Republika Srpska est entrée dans une logique de sécession. Côté croate, Dragan Čović veut imposer une réforme électorale anticonstitutionnelle. La partition de la Bosnie-Herzégovine a-t-elle déjà commencé ?

Par Aline Cateux Depuis 26 ans que les armes se sont tues en Bosnie-Herzégovine, jamais le pays n’avait encore semblé autant au bord de la résurgence de la violence armée. C’est le pire cauchemar des Bosniens qui ont déjà tout subi durant cette « paix » de Dayton qui les a tellement maltraités. Milorad Dodik, membre serbe de la présidence tripartite bosnienne, après avoir agité pendant des années la menace d’un référendum sur une sécession de la Republika Srpska, se décide à passer à l’acte et engage de facto la séparation de l’entité serbe des institutions nationales. Il ne s’agit plus de ces menaces proférées depuis des années, traitées avec un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous