Albanie : l’Union européenne, une perspective de plus en plus théorique

| |

L’Albanie fait partie des « bons élèves », dont la Commission européenne a reconnu les « progrès » dans son dernier rapport. Ces progrès sont portant plus théoriques que réels. Et l’ensemble du processus d’intégration semble lui-même s’enliser. Analyse.

Traduit et adapté par Simon Rico (Article original) Le 19 octobre, la Commission européenne a publié son rapport annuel d’étape sur le processus d’intégration des Balkans occidentaux. Selon Bruxelles, l’Albanie va dans le bon chemin : le rapport 2021 souligne les progrès du pays dirigé par Edi Rama, insistant notamment sur la réforme de la justice, avec son processus de réévaluation des magistrats, juges et procureurs, mais aussi la lutte contre le crime organisé et la corruption. En ce qui concerne le fonctionnement des institutions, la Commission européenne remarque que la Cour constitutionnelle et la Cour de cassation sont de nouveaux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous