Albanie : la Vjosa, « le cœur bleu de l’Europe », se bat contre les centrales électriques

| |

La Vjosa est l’un des derniers cours d’eau sauvage d’Europe. Plutôt que de protéger cette exceptionnelle richesse naturelle, les autorités albanaises préfèrent exploiter son riche potentiel hydro-électrique. Mais les habitants et les militants écologistes continuent à se battre. Reportage.

Par Louis Seiller « Ce serait comme donner le coup de grâce au village ! » Depuis la place centrale de Kutë, Ramiz Malaj montre les champs fertiles qui se nichent au fond de la vallée. Son regard triste suit les méandres des eaux claires de la Vjosa. Pendant près de trente ans, Ramiz s’est occupé de la coopérative agricole du canton, qui était « un centre régional bien vivant » à l’époque communiste. Depuis 1991, la population a été divisée par deux et le village compte désormais moins de 2000 âmes. À 66 ans, l’ancien maire complète sa maigre pension de retraite en vendant ses services de vétérinaire aux paysans du coin. En mai 2016, le ministère (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous