RFI

Transnistrie : Tiraspol demande son rattachement à Moscou

| |

« L’exemple » de la Crimée sera-t-il contagieux ? Mardi, les autorités de la république sécessionniste de Transnistrie ont officiellement demandé leur rattachement à la Fédération de Russie. Chișinău veut « rester calme », tandis que Bucarest s’inquiète et promet son soutien à la Moldavie.

Mihaïl Burla, président du « Soviet suprême » de Tiraspol, a envoyé mardi 18 février au président de la Douma une lettre lui demandant d’examiner l’annexion de la république autoproclamée indépendante de Transnistrie, alors que Vladimir Poutine venait d’entériner le rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie. Retrouvez notre dossier : La Moldavie s’inquiète des appétits russes : après la Crimée, la Transnistrie ? Le président moldave, Nicolae Timofti, a affirmé avoir pris connaissance de la démarche du « soi-disant Soviet suprême » transnistrien. « Je pense que ce type d’action est contre-productif et ne fait du bien ni à la Moldavie ni à la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous