Le Courrier des Balkans

Tirana : « pour l’indépendance du Kosovo et le respect des frontières »

|

L’Albanie espère encore une solution négociée, mais reconnaîtra l’indépendance du Kosovo, même en cas de déclaration unilatérale. Tirana plaide également contre toute hypothèse de partition, et dénonce l’objectif de création d’États « ethnique ». Le ministre des Affaires étrangères d’Albanie, Lulzim Basha, était à Paris pour expliquer les positions de son pays, et plaider sa cause sur d’autres dossiers brûlants, comme celui de l’intégration européenne. Entretien.

Propos recueillis par Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin Lulzim Basha, jeune juriste de 33 ans, a travaillé durant plus de quatre au département de la Justice de la MINUK, au Kosovo. Après la victoire du Parti démocratique aux élections de juillet 2005 en Albanie, il reçoit le portefeuille des Travaux publics et des transports dans le gouvernement de Sali Berisha. Il est devenu ministre des Affaires étrangères en mai 2007, après la démission de Besnik Mustafaj. Il a reçu Le Courrier des Balkans. Courrier des Balkans (CdB) : Monsieur le Ministre, l’attention générale se focalise bien sûr sur le Kosovo. Comment l’Albanie voit-elle le problème ? (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous