Panorama

Albanie - Kosovo : Tirana milite-t-il pour la « Grande Albanie » ?

| |

Le ministre des Affaires étrangères d’Albanie, Besnik Mustafaj, a créé un grand émoi en se prononçant en faveur d’une modification des frontières - une possible union entre le Kosovo et l’Albanie - si le Kosovo était partagé en cantons serbes et albanais. Il explique sa position.

Propos recueillis par Ilir Babaramo Le ministre des Affaires Etrangères, Besnik Mustafaj a commenté sur la chaîne Vizion+ sa déclaration sur le changement des frontières entre le Kosovo et ses voisins, et les malentendus qui en ont résulté. Ilir Babaramo (IB) : Votre déclaration a provoqué un vif émoi... Besnik Mustafaj (BM) : Comme je l’ai déjà dit, si le Kosovo est divisé, nous ne garantissons pas un non changement des frontières, je parle de celles du Kosovo, avec l’Albanie, la Macédoine et le Monténégro. I.B : Pourquoi adoptez-vous cette attitude, alors que les discussions à Vienne posent comme condition de ne pas changer (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous