Roumanie : du gaz naturel en mer Noire, et tant pis pour la transition énergétique

| | | |

Après des années d’exploration en mer Noire, la Roumanie veut commencer à extraire du gaz naturel d’ici la fin 2021. Un projet très contestable pour les ONG locales mais aussi pour l’Union européenne, qui a l’objectif de sortir des énergies fossiles. Enquête.

Un nouvel obstacle est apparu, car l’Union européenne a changé de perspective : alors que la sécurité et l’indépendance énergétique étaient privilégiées ces dernières années, c’est désormais la lutte contre les émissions carbone qui priment. Avec le pacte Vert pour l’Europe et le futur plan de relance et résilience, les énergies fossiles, dont le gaz naturel fait partie, sont mises au ban. La Banque européenne d’Investissement (BEI), qui a octroyé des prêts pour le projet de Black Sea Oil & Gas, a annoncé qu’elle ne financerait plus les nouveaux projets d’extraction du gaz naturel en 2021. L’annonce n’a pas encore été faite par la Banque européenne pour la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous