Exode en Croatie : l’est du pays devient un grand désert

| |

Dans l’Est de la Croatie, en Slavonie et en Baranja, l’émigration s’est encore accélérée ces derniers mois. A l’heure de la rentrée des classes, les directeurs des écoles de la région font leurs comptes : les élèves partent avec leurs parents pour l’Allemagne ou l’Irlande, des classes sont supprimées, le vieillissement général de la population s’accélère, tout comme la déprise industrielle.

Par Martina Pauček Šljivak Alors que le gouvernement croate se félicite de la forte reprise économique, les régions orientales du pays — la Slavonie et la Baranja — vieillissent inexorablement, confrontées à l’exode des jeunes familles qui partent tenter leur chance à l’étranger. C’est d’abord l’un des parents qui quitte le pays, en général pour l’Allemagne ou l’Irlande, plus rarement l’Autriche ou la Norvège. Il est bien rapidement rejoint par le reste de la famille. La situation est particulièrement inquiétante en Baranja, touchée par un très fort taux de chômage. De plus en plus d’emplois sont supprimés, si bien que les habitants se voient (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous