Koha Ditore

Les rroms, la communauté la plus marginalisée du Kosovo

| |

Hormis quelques changements cosmétiques visant à jeter de la poudre aux yeux, la situation de la communauté rrom au Kosovo est la même qu’il y a sept ans. Elle est la communauté la plus marginalisée du Kosovo. Bilan d’une rencontre avec les représentants des institutions kosovares.

Par Laura Katona Tel est aussi l’avis des membres de cette communauté, présenté lors d’un débat organisé par le bureau pour une Bonne Gouvernance (ZQM) auprès du cabinet du Premier ministre, par le ministère de l’Éducation, Science et Technologie, et par le Conseil pour la Défense des Droits de l’Homme et des Libertés (KMDLNJ) à l’occasion du 8 avril, Journée Internationale des Rroms. « La question de la minorité rroms se trouve pratiquement toujours à la fin de l’agenda des institutions du Kosovo. Ces derniers temps, les représentants des institutions internationales et locales ont soi-disant essayé de faire quelque chose sur cet aspect, mais les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous