B 92

Kosovo : les mines abandonnées continuent de polluer

| |

Les mines abandonnées du Kosovo continuent de polluer. La majorité des enfants qui vivent dans le camp de réfugiés des Rroms, situé à proximité de l’ancienne zone d’épandage des mines de Trepca, près de Kosovska Mitrovica, présente un taux de plomb très élevé dans le sang.

La pollution est la raison pour laquelle cette agglomération, où les conditions élémentaires de vie font défaut, est devenue connue dans l’opinion publique, ce qui a aussi attiré l’attention de la communauté internationale. Cependant, les Rroms pensent que la seule solution serait que leurs enfants aillent à l’étranger pour se faire soigner, car toute autre option signifierait qu’ils doivent revenir dans ce camp. « Nous sommes bien et il ne nous manque rien. C’est l’hiver maintenant, le tout est qu’il y ait quelque chose à manger », dit Erdan. Il a 13 ans et, jusqu’en 1999, il vivait dans la partie sud de la ville Kosovska Mitrovica, dans le quartier (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous