B92

Intégration européenne de la Serbie : une seule condition, la coopération avec le TPIY

| |

« La Serbie est sur le bon chemin, mais elle doit encore accélérer les réformes, et coopérer pleinement avec le TPIY de La Haye pour obtenir le statut de candidat d’ici la fin de l’année ». Le président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso, était jeudi à Belgrade. Il a également rappelé que la situation au Kosovo « n’était pas une condition à l’intégration européenne de la Serbie ».

Jose Manuel Barroso a rencontré les principaux dirigeants serbes, notamment le Président Boris Tadić, qui a rappelé que « l’intégration européenne était le principal objectif du pays, auquel il n’y a pas d’alternative ». Retrouvez notre dossier : La Serbie en marche vers l’Union européenne Dans une conférence de presse commune, Jose Manuel Barroso et Boris Tadić ont souligné que la Serbie avait pour seule obligation de remplir entièrement les critères de Copenhague, et que l’éventuelle reconnaissance du Kosovo ne pouvait être une condition mise à l’intégration européenne du pays. Le président de la CE a cependant rappelé que « le problème du Kosovo (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous