Entre Bruxelles, Pékin et Moscou : le double-jeu de la Serbie

Le président Aleksandar Vučić a les yeux de Chimène pour son « frère » Xi Jinping et déploie le tapis rouge lors de chaque passage de Vladimir Poutine à Belgrade. Pourtant, la Serbie réalise la majorité de ses échanges internationaux avec les pays de l’Union européenne. Tout en s’attachant continuer à cultiver une « amitié particulière » avec Pékin et Moscou, la Serbie affirme que l’intégration européenne constitue son objectif stratégique.