Vecernji List

Croatie : le premier procès transféré par le TPI s’est ouvert à Zagreb

| |

Le procès des généraux croates Rahim Ademi et Mirko Norac, accusés des crimes de guerre commis dans la poche de Medak en septembre 1993, s’est ouvert le 18 juin devant le Tribunal régional de Zagreb. Les civils serbes de cette région avaient été massacrés lors de la reconquête de la Slavonie occidentale. Le procès pourrait durer un an, avec la comparution d’au moins 130 témoins. Il s’agit du premier procès transféré par le TPI. Un test majeur pour la justice croate.

Par Silvana Perica Le conseil des juges est présidé par Marin Mrcela, assisté des juges Jasna Pavicic et Sinisa Plesa. L’accusation est assurée par Antun Kvakan, Procureur général adjoint et par Jasmina Dolmagic, assistante de Visnja Loncar, procureure de la ville de Zagreb. La défense de Rahim Ademi est constituée par Jadranka Slokovic et Cedo Prodanovic, deux avocats qui ont défendu Ivan Cermak à La Haye et qui devront renoncer à leur tâche à cause du conflit d’intérêts que cela pourrait représenter. L’avocat de Mirko Norac sera de nouveau Zeljko Olujic, qui l’a déjà défendu dans l’affaire de Gospic, pour laquelle le général Norac (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous