Index.hr

Croatie : le gouvernement frappe au portefeuille les médecins en grève

| |

Les médecins et les personnels de santé croates sont en grève depuis un mois et demi, et le gouvernement choisit de frapper au portefeuille, en réduisant le salaire de tous les travailleurs de la santé, alors même que jamais les soins n’ont été interrompus. Les négociations pour une nouvelle convention collective pourraient pourtant bientôt aboutir.

La question du paiement des jours de grève a été débattue par le gouvernement. Le Premier Ministre Zoran Milanović a fait un parallèle avec la grève des enseignants de l’année dernière stipulant que ces derniers pouvaient aussi faire semblant d’avoir travaillé pour que l’Etat paie leur grève. « Il s’agit de 45 jours de blocage provoqué par un petit nombre de personnes. Ce n’est pas une grève des blouses blanches. Vous avez un syndicat pauvre qui ne peut soutenir plus de quatre jours de grève via les cotisations syndicales pour payer les enseignants et les professeurs grévistes de l’enseignement secondaire. Ce que nous avons ici, c’est 45 jours de blocage (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous