Le Courrier des Balkans

Grève des personnels de santé en Croatie : c’est grave, docteur ?

| |

Les médecins et infirmières croates ont lancé le 18 septembre une grande grève pour dénoncer leurs nouvelles conditions de travail. En cause, les heures supplémentaires imposées et non rémunérées. Alors que les infirmières ont repris le travail, les médecins radicalisent le mouvement sous la houlette du président du syndicat, Ivica Babić.

Par Jovana Papović Le 18 septembre dernier, les médecins et infirmières croates sont entrés en grève. Selon les propos du chef du syndicat du personnel hospitalier, Ivica Babić, le syndicat a décidé de se mettre grève pour défendre les droits du personnel de santé, dénoncer les heures supplémentaires imposées et non rémunérées. Les médecins demandent la signature d’un contrat collectif qui imposerait que chaque heure supplémentaire soit payée. L’affaire qui dure depuis deux semaines a fait beaucoup de bruit dans les médias croates qui se demandent en cœur si une telle grève ne met pas en danger la santé et la vie des patients. « En faisant grèves les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous