Index.hr

Croatie : « bienvenue dans l’Europe bureaucratique, impérialiste et néolibérale »

| |

La Croatie va devenir le 28e membre de l’Union européenne - du moins si les citoyens approuvent par référendum l’adhésion de leur pays. L’enthousiasme de la classe politique ne doit pas masquer le développement de courants euro-critiques, de droite comme de gauche. Index donne la parole à trois contempteurs de l’UE : le juriste Nikola Visković, l’économiste Mislav Žitko, et Mate Kapović, leader des mouvements étudiants de Zagreb.

Par Jelena Šimac Vendredi, c’était jour de fête pour l’élite politique croate, qui a signé le traité d’adhésion avec l’Union européenne, garantie pour certains de la promesse de bons salaires dans les organes de l’Union... Il y a quelques jours, le député européen Nigel Farage (souverainiste, GB) a tenu un discours dramatique, avertissant de la manière dont l’UE soudoyait la caste dirigeante croate avec des travaux très bien rémunérés auprès du Parlement européen, afin de promouvoir l’idée de l’adhésion de la Croatie à l’UE, sans qu’il y ait eu à ce sujet un débat national qui aurait mis en garde les citoyens sur les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous