Gazeta Shqip

Crise politique en Albanie : vers une solution transparente ?

| |

Les élections législatives de juin 2009 ont vu la victoire très serrée du Parti démocratique de Sali Berisha, grâce au ralliement in extremis d’Ilir Meta. Contestant la légitimité des résultats, les Socialistes d’Edi Rama continuent de réclamer un recomptage des voix. Pour sortir de cet enlisement, le chef des socialistes a pris la parole devant le Parlement pour exiger une solution dans un délai de deux semaines.

Par Skerdilajd Zaimi L’opposition socialiste persiste dans sa demande d’ouverture des urnes du 28 juin 2009 pour recompter les bulletins. En prenant la parole devant le groupe parlementaire, le chef du Parti Socialiste (PS), Edi Rama, a lancé un message significatif à la majorité. « Nous voulons une solution et dans un délai de deux semaines. Personne ne doit imaginer qu’il existe une solution qui ne passe pas par l’examen des urnes. Nous sommes prêts à trouver la meilleure issue pour l’Albanie et pour les Albanais. Ils méritent la transparence sur les élections passées et qu’on leur garantissent des élections libres dans le futur », a déclaré (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous