Kathimerini

Corruption en Grèce : la fin de l’état de grâce pour l’Église orthodoxe ?

| |

La crise a-t-elle sonné le glas des « bonnes affaires » de l’Église orthodoxe grecque ? Le placement en détention provisoire de l’higoumène du monastère de Vatopédi pourrait ouvrir une nouvelle ère dans les relations toujours ambigües entre les autorités grecques et l’Église. Entre 2001 et 2008, de nombreuses combines financières auraient été conclues avec l’État, toujours au bénéfice du clergé orthodoxe. Explications.

Par Eva Karamanoli et Achillés Patsoukas (Avec Slate) - L’archimandrite Ephrem, 56 ans, – connu dans le civil sous le nom de Vasileios Koutsos – croupit depuis le 29 décembre dans la cellule n°2 de la 6e aile de la prison de Korydallou, à la périphérie d’Athènes. Le prélat est considéré comme le cerveau de l’affaire des « échanges sacrés » et fait l’objet de poursuites pour six chefs d’accusation. Ses avocats contestent ce placement en détention provisoire. En attendant, l’administration pénitentiaire a accepté sa demande d’avoir une cellule individuelle et de pouvoir prier dans la chapelle de la prison. Découvrez notre cahier : « La haine au nom (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous