Eleftheros Typos

Grèce : les moines du Mont Athos au-dessus des hommes, de la loi... et du fisc

| |

Les moines du Mont Athos sont actuellement au cœur de plusieurs polémiques en Grèce. Deux bâtiments du village olympique, construits pour les JO de 2004, auraient été cédés au monastère de Vatopedi par le gouvernement pour une somme symbolique, et immédiatement revendus par les moines avec une plus-value considérable. [1] De plus, les religieux refusent de payer leurs taxes foncières en Grèce, alors que leur patrimoine immobilier est estimé à plusieurs centaines de millions d’euros.

Par Yorgos Papathanasopoulos Les moines du Mont Athos sont pris dans des problèmes fiscaux, au moment même où un énorme scandale touche l’un des monastères grecs de la péninsule. L’higoumène Ephrem - qui a de nombreuses relations dans les milieux politiques grecs, de droite comme de gauche, dirige le monastère de Vatopedi où séjourne depuis les années 1980 un groupe de religieux originaires de Chypre. Ephrem avait mis en place un plan de développement économique inédit : construction d’un palais des congrès, d’un institut d’études théologiques, d’une reproduction miniature du Mont Athos... Des transactions immobilières douteuses avec le ministre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous