Turquie : Erdoğan veut mettre au pas l’Université du Bosphore

| |

L’Université de Boğaziçi est l’une des plus prestigieuses d’Istanbul. Elle forme, en anglais, les futures élites de la Turquie, mais elle est aussi connue comme un bastion de gauche. Depuis le 4 janvier, les étudiants manifestent contre la nomination d’un nouveau recteur aux ordres d’Erdoğan. Chronique d’une semaine de mobilisation et de répression.

Par Claire Corrion Lundi 4 janvier au matin, ils étaient un millier à manifester devant l’entrée principale de l’Université du Bosphore, Boğaziçi Üniversitesi, l’une des meilleure du pays, scandant : « nous ne voulons pas d’un recteur parachuté ! » La police a empêché les étudiants de pénétrer sur le campus et a « menotté » les grilles d’entrée de l’Université. L’image a rapidement fait le tour des réseaux sociaux, tandis que le grand quotidien d’opposition Cumhuriyet titrait : « La police menotte l’université du Bosphore ! » Usant de gaz lacrymogène, la police a fini par disperser les manifestants.

 Le lendemain, jour de la cérémonie d’investiture du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous