Skanderbeg est-il toujours le symbole de l’unité albanaise ?

| |

Ces dernières semaines, une vive polémique a agité l’Albanie autour de la figure de Gjergj Kastrioti Skanderbeg, héros national, symbole de la lutte contre les Ottomans. Musulmans et chrétiens, intellectuels et simples citoyens, tout le pays s’est écharpé, multipliant les approximations et les relectures historiques. La virulence du débat témoigne des divisions qui traversent l’Albanie.

Par Louis Seiller Le 1er septembre, des milliers de musulmans se sont rassemblés dans le centre de Tirana afin de célébrer Kurban Bajram (Aïd el-Kebir), la fête du sacrifice, qui marque la fin du hajj. Pour la première fois depuis des années, les fidèles ont pu pratiquer la prière de la plus importante des célébrations musulmanes dans un espace non restreint, la Communauté islamique d’Albanie ayant obtenu l’autorisation de la municipalité de communier sur la toute nouvelle place Skanderbeg. Mais la fête a rapidement tourné à la polémique sur les réseaux sociaux et dans les médias albanais. En cause, des images - prises d’un angle précis de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous