Serbie : le régime Vučić a déclaré la guerre à la société civile

| |

C’est une offensive concertée. Tandis que certains députés du Parti progressiste serbe (SNS) aboient contre la société civile, le pouvoir multiplie les contrôles contre les ONG. La Serbie voit même apparaître des GONGO, acronyme d’« organisations non-gouvernementales pro-gouvernementales »...

Traduit et adapté par Laurent Geslin (article original) « Ils fonctionnent tous de la même façon. Ils reçoivent de l’argent de l’extérieur, ils en utilisent une partie ici, et l’argent qu’ils ne peuvent pas dépenser en voitures de luxe, en appartements, en téléphones portables, en faux projets qui ne sont jamais réalisés, ils l’envoient à l’étranger. Je vous le dis avec certitude, les directeurs de ces ONG sont plus riches que nous tous réunis. Le peuple serbe doit le savoir. Ce ne sont pas des ONG, ne nous leurrons pas, ce sont des organisations criminelles. Elles ne paient pas d’impôts en Serbie, elles ne paient aucun impôt et leurs projets (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous