Serbie : In memoriam Dejan Anastasijević, un grand nom du journalisme balkanique

| |

C’est un oiseau rare qui s’est envolé vers d’autres cieux le 24 avril à son domicile belgradois. Dejan Anastasijević était un journaliste d’exception, qui s’était battu avec conviction et humilité contre le nationalisme serbe des années 1990. Hommage.

Par Milica Čubrilo-Filipović Dejan Anastasijević était un journaliste brillant. Un exemple. Une inspiration pour beaucoup, comme le prouve l’avalanche d’hommages sur les réseaux sociaux de tout l’espace post-Yougoslave. Car Dejan a inlassablement dénoncé, preuves et arguments à l’appui récoltés sur le terrain ou auprès de ses sources croisées, la folie de la xénophobie et du nationalisme, et leurs ravages. Il est décédé à l’âge de 57 ans mercredi soir à Belgrade, intègre, la tête haute, mais sans une ombre de prétention, obstinément fidèle à lui-même, y compris dans une longue lutte contre la maladie, menée avec un hédonisme presque enfantin. Dejan (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous