Serbie : Latinka Perović, la voix de « l’autre Serbie »

| |

Ce fut l’une des grandes figures libérales du communisme serbe, écartée du pouvoir en 1972. Historienne, critique intransigeante du régime Milošević et conscience morale d’une « autre Serbie », Latinka Perović est décédée lundi 12 décembre à l’âge de 89 ans.

Par Milica Čubrilo C’est un des acteurs phares de « l’autre Serbie » qui a quitté la scène, à l’âge de 89 ans. Historienne yougoslave, serbe, progressiste, toujours opposée au nationalisme et au populisme, cette femme élégante et mesurée est restée fidèle à elle-même, engagée jusqu’au dernier soupir. Née à Kragujevac le 4 octobre 1933, Latinka Perović devient membre de la présidence du Comité central de la jeunesse de la Ligue des communistes de Serbie dès l’âge de vingt ans, et de celui de la Yougoslavie trois ans plus tard. Dans la foulée, elle prend aussi la présidence de la conférence du Front antifasciste des femmes et devient secrétaire du Comité (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous