Sanctions contre le pétrole et le gaz russes : la Bulgarie « trop dépendante » de Moscou

|

La Bulgarie est inquiète après l’embargo annoncé par les États-Unis sur les hydrocarbures russes. Plus des trois quarts des approvisionnements en gaz lui sont livrés par Gazprom tandis que Lukoïl contrôle la seule raffinerie du pays. Son énergie nucléaire dépend même à 100% de la Russie.

Par la rédaction (Avec Agences) - « Nous soutenons pleinement les sanctions existantes [contre la Russie], mais nous ne pouvons pas nous permettre d’arrêter nos importations de pétrole et de gaz russe », a expliqué mardi à des journalistes le Premier ministre Kiril Petkov, en marge d’une session du Parlement. Si l’Union européenne devait se prononcer pour un embargo, « nous nous retrouverions en grande difficulté », a-t-il averti. En ajoutant que si cela se précisait, Sofia se verrait certainement contrainte de demander une exception. Membre de l’Union européenne et de l’Otan, la Bulgarie est dépendante à 77% des approvisionnements en gaz (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous