Moscou accuse l’Albanie, le Kosovo et la Bosnie d’envoyer des mercenaires en Ukraine

|

Vendredi, le chef de la diplomatie russe a expliqué que des mercenaires venus d’Albanie, de Bosnie-Herzégovine et du Kosovo seraient en route pour se battre en Ukraine. À Tirana, Pristina et Sarajevo, on dément de « fausses informations ».

Par la rédaction « Selon certaines informations, des militants du Kosovo, d’Albanie et de Bosnie-Herzégovine sont recrutés pour déséquilibrer la Russie, notamment en les envoyant dans le Donbass. Nous allons verifier ça », a expliqué vendredi Sergueï Lavrov, cité par l’agence de presse Tass. « Le Kosovo et certaines autres parties des Balkans occidentaux sont en train de devenir un foyer de criminalité. Il y a des terroristes, des trafiquants de drogue. Des mercenaires y sont recrutés pour des conflits militaires déclenchés par les États-Unis, entre autres », estime Sergueï Lavrov. Dans les trois pays des Balkans visés, les commentaires du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous