Moldavie : les socialistes font tomber la coalition anti-oligarques

| |

Cinq mois après son investiture, le gouvernement de Maia Sandu est tombé. Les socialistes, pro-russes, ont lâché l’étonnante coalition qu’ils formaient avec le bloc anti-corruption et pro-européen ACUM. La Moldavie replonge en pleine crise politique.

Par Fl. Cass. La motion de censure a été adoptée à 63 voix sur 101 mardi 12 novembre après un court débat au Parlement. Le premier parti de Moldavie, la Parti socialiste (PSRM) s’est retourné contre son partenaire de coalition cinq mois après s’être allié à ACUM pour écarter du pouvoir le Parti démocrate (PDM), à l’époque dirigé par l’oligarque Vlad Plahotniuc. Aujourd’hui, les députés du PSRM et ceux du PDM ont voté ensemble pour la motion de censure du gouvernement, dont les Socialistes faisaient pourtant partie. Le PSRM a déposé la motion de censure le 8 novembre après que le cabinet de Maia Sandu a déposé au Parlement un amendement au projet de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous