Élargissement : le commissaire hongrois passera-t-il l’épreuve du Parlement européen ?

| |

C’est un bras droit de Viktor Orbán, le juriste hongrois Lázsló Trócsányi, qui hérite du portefeuille de l’Élargissement et de la politique de voisinage dans la Commission Von der Leyen. Il devra veiller au respect de l’État de droit dans les pays candidats. Mais cette nomination suscite un tollé et pourrait bien être bloquée par le Parlement européen.

Traduit par Chloé Billon Ursula von der Leyen a présenté mardi 10 septembre la composition de la nouvelle Commission européenne, dans laquelle le portefeuille de l’Élargissement a été attribué à Lázsló Trócsányi, proche collaborateur du Premier ministre hongrois Viktor Orbán. Le nom de Lázsló Trócsányi, ancien ambassadeur et ministre de la Justice jusqu’en juin dernier, avait été proposé par le gouvernement hongrois : selon la règle, les pays membres désignent chacun leur candidat au poste de commissaire et c’est ensuite au président ou à la présidente de cette institution de confirmer leur nomination et de leur attribuer un portefeuille. Cependant, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous