La saignée démographique qui vide la Bosnie-Herzégovine

| |

Depuis une décennie, ils sont plus de 50 000 à quitter chaque année la Bosnie-Herzégovine pour tenter leur chance à l’étranger. L’exode touche désormais toutes les classes d’âge. Les Nations-Unies tirent la sonnette d’alarme, les autorités font l’autruche.

Traduit par Manon Rumiz (article original) et adapté par la rédaction Ce sont des chiffres qui font froid dans le dos. Selon le World Population Prospects 2022, le rapport statistique démographique le plus récent établi par les Nations unies, la Bosnie-Herzégovine est le pays qui connaît le plus fort déclin démographique au monde. Chaque année, la Bosnie-Herzégovine perd plus de 1,5 % de ses habitants et, comme le montrent les projections de l’Onu, cette tendance risque d’entraîner un vieillissement accéléré et même une chute de la population de plus de 50 % d’ici 2070. Sur les trois premiers mois de 2022, les chiffres officiels de l’Agence (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous