Mafia : comment les tentacules de la ’Ndrangheta s’étendent en Albanie

| |

Blanchiment d’argent et spéculation immobilière. Le « maxi-procès » de la ’Ndrangheta qui s’est ouvert le 13 janvier révèle comment les tentacules de la mafia calabraise s’étendent jusqu’en Albanie. Passant très près du Premier ministre Edi Rama et du maire de Tirana, Erion Veliaj.

Par Katerina Sula La ’Ndrangheta ne manque pas de projets pour l’Albanie. Elle a tenté d’entrer en contact avec des représentants de la municipalité de Tirana et du gouvernement albanais et mis en place dans le pays un système de blanchiment d’argent estimé à 250 millions d’euros. Ce ne sont là que quelques-uns des éléments avancés par l’enquête du Parquet italien qui a conduit à l’arrestation de dizaines de membres présumés de la mafia calabraise et au « maxi-procès » qui s’est ouvert le 13 janvier à Lamezia Terme, en Calabre. Au centre de ce dossier, des écoutes téléphoniques de l’agent immobilier italien Antionio Gallo, accusé de faire partie de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous