Croatie : le grand exode des médecins se poursuit

| |

Les médecins croates partent à l’étranger à la recherche de meilleurs conditions de travail. Alors que le pays a perdu plus de 500 médecins depuis son entrée dans l’UE, en 2013, de jeunes professionnels mettent en garde : ils ne veulent pas être les « esclaves du système ».

Par Jelena Prtorić Il n’a pas encore fait ses valises, mais cela fait des années que Nikica Martić est prêt à partir. Voilà quelques mois, il a envoyé ses premiers CV et lettres de motivation. Pour l’instant, aucune réponse positive ne lui est parvenu, mais il a confiance : bientôt, il déménagera en Allemagne avec sa famille. Nikica est médecin, diplômé de la faculté de Médecine de Zagreb en 2010. Après un stage obligatoire d’un an, il a passé les six années suivantes aux urgences de l’hôpital d’Umag, en Istrie. Six années qui lui ont suffi pour comprendre qu’il ne voulait pas exercer son métier en Croatie. « La façon dont on perçoit notre métier (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous