La Bulgarie dément avoir fourni des obus à l’armée ukrainienne

| |

Selon les autorités des républiques séparatistes de l’Est de l’Ukraine, des obus et lance-mortiers de fabrication bulgare auraient été utilisés contre des civils. Un vrai casus belli, qui n’est pas resté sans réponse de Sofia. L’an dernier, Moscou avait déjà accusé la Bulgarie de vendre des armes à Kiev.

Par Alexandre Levy Des obus et des lance-mortiers de fabrication bulgare auraient été récemment utilisés contre des civils. Voilà ce qu’ont affirmé le 20 février les autorités séparatistes de la République populaire de Donetsk, à l’est de l’Ukraine. Cité par les agences russes, un représentant de la « milice populaire » de cette république autoproclamée, a précisé qu’il s’agissait d’obus de 30 mm de type RHV-HEF, destinés à des lance-mortiers automatiques, qui auraient été utilisés notamment pour bombarder la localité de Zaïtsevo. Des pièces d’artillerie fabriqués dans l’usine d’armement bulgare Arsenal, a-t-il ajouté, déclarant qu’il s’agissait là d’une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous