Kosovo : les viols de guerre et les mensonges de Flora Brovina

| |

Jeudi, le Parlement du Kosovo adoptait une résolution sur les crimes de guerre de la Serbie. En plein débat, la députée Flora Brovina a brandi une soi-disant photo de victime de viol. En fait, un faux grossier. L’affaire a provoqué un tollé, nuisant gravement au combat des victimes des viols de guerre.

Traduit par Chloé Billon « La photo est probablement fausse. » Vendredi 17 mai, lors d’une conférence de presse, la députée Flora Brovina (PDK) a finalement présenté ses excuses. La veille, l’ancienne prisonnière politique, figure tutélaire du PDK, avait déclenché une tempête médiatique en présentant au Parlement une image censée représenter un viol de guerre commis par trois soldats serbes pendant la guerre de 1998-1999. C’était lors du débat sur l’adoption d’une résolution condamnant « le génocide, les crimes contre l’humanité et les crimes de guerre de l’ancien régime serbe au Kosovo ». Or, plusieurs médias kosovars ont révélé que ce cliché (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous