Crimes de guerre au Kosovo : Geoffrey Nice travaillait pour Thaçi, mais n’a pas été payé

|

Sir Geoffrey Nice n’est pas content. L’ancien procureur-adjoint du procès Milošević a écrit au gouvernement du Kosovo pour se plaindre de n’avoir jamais reçu le demi-million d’euros que lui doit Hashim Thaçi. Le célèbre avocat londonien devait superviser la communication du Président du Kosovo, notamment pour répondre aux accusations de trafic d’organes.

Par la rédaction (Avec Gazeta Express) — Geoffrey Nice est surtout connu dans les Balkans pour avoir été procureur-adjoint lors du procès de Slobodan Milošević devant le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) de La Haye. Après avoir quitté le TPIY, il a signé en février 2011 dans la London Review of Books un article sur les allégations de trafic d’organes au Kosovo en 1999 suite au fameux rapport de Dick Marty, l’enquêteur suisse mandaté par le Conseil de l’Europe. Il concluait que « rien ou presque » n’étayait ces accusations, ce qui lui a valu d’être approché par Hashim Thaçi, à l’époque Premier ministre, afin de travailler (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous