Guerre en Syrie : les Balkans, fournisseurs d’armes des États-Unis

| |

Les journalistes de BIRN et de l’OCCRP ont enquêté sur le rôle des pays des Balkans dans le trafic d’armes organisé par le Pentagone vers la Syrie. Les ports de Constanța en Roumanie et de Bourgas en Bulgarie sont les points de départ de la route de la Mer noire, et les entreprises d’armement de la région ont vu leur production exploser.

Par Lawrence Marzouk et Ivan Angelovski Dans le port grouillant de Bourgas, en Bulgarie, rien ne distingue des autres les dizaines de conteneurs métalliques délicatement enlevés par une grue pour être chargés sur le MV Norfolk, à part un petit signal orange « explosif » indiquant qu’il ne s’agit pas là d’un chargement ordinaire. Ce porte-conteneurs est un cargo commercial affrété par le Commandement des forces spéciales du Pentagone (SOCOM) pour transporter 1600 tonnes de munitions vers les pays voisins de la Syrie — la Turquie et la Jordanie — et de là, très certainement, vers les rebelles syriens soutenus par les États-Unis pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous