Trafic d’armes : sur la piste du Coyote, des Balkans à la Syrie

| |

Comment des armes fabriquées à Kragujevac, en Serbie, sont-elles parvenues aux mains des rebelles syriens ? Les journalistes de BIRN et de l’OCCRP ont mené l’enquête sur ce trafic juteux, de la Serbie à la Syrie via la Bulgarie et l’Arabie saoudite, sur les traces du Coyote M02, nom de code « Dushka ».

Par la rédaction Sur la photo, on voit un jeune soldat rebelle en baskets, jean élimé et sweat qui pose avec son dernier équipement, une mitrailleuse sur son trépied. Elle date de février 2016. L’arme venait d’être livrée à son bataillon qui combattait au nord d’Alep les forces gouvernementales du Président Bachar al-Assad. Dans les semaines qui ont suivi la mise en ligne de cette photo sur Facebook, des images et vidéos d’armes identiques ont commencé à apparaître sur Twitter et Facebook, présentes sur plusieurs fronts en Syrie, souvent présentées dans leur emballage d’origine avec un manuel d’utilisation. Les combattants lui ont donné un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous