Guerre en Syrie : la filière bulgare du captagon, la drogue miraculeuse de Daech

|

Le captagon, la drogue qui décuple la force, efface la peur et fait tout oublier, même la douleur. Depuis quelque temps, cette amphétamine fait couler beaucoup d’encre parce qu’elle serait largement utilisée par l’organisation djihadiste Daech pour améliorer les capacités de ses hommes au combat. Certaines rumeurs assurent que le captagon serait produit en Bulgarie. Décryptage.

(Avec Courrier International) - Certaines rumeurs, même les plus folles, circulent à propos du captagon. Ainsi, selon l’agence officielle russe Ria Novosti, ce serait dans un laboratoire de l’Otan situé en Bulgarie que le captagon serait produit discrètement. Toujours selon Ria Novosti, cette drogue aurait joué un grand rôle dans les printemps arabes, sa prise favorisant l’ardeur des « foules de Tunis, d’Egypte et de Libye ». Comme de nombreux autres médias russes, l’agence assure encore le captagon aurait été également distribué à des manifestants sur la place Maïdan de Kiev, et aurait été utilisé aussi par les forces ukrainiennes comme stimulant lors de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous