Grèce : fin de cavale pour Ioannis Lagos, eurodéputé d’Aube Dorée

| |

Arrêté fin avril à Bruxelles, l’eurodéputé grec Ioannis Lagos, du parti néonazi Aube Dorée, a été extradé samedi à Athènes. Condamné par la justice grecque, il avait fui au lendemain de la levée de son immunité parlementaire. Il encourt une peine de treize ans de prison.

Par Fabien Perrier Sept mois après le verdict du procès d’Aube Dorée, le parti néonazi grec, un de ses deux dirigeants encore en liberté a enfin rejoint la prison. Samedi 15 mai, le député au Parlement européen Ioannis Lagos est apparu à la descente d’un avion les mains menottées, encadré par cinq policiers grecs, avant d’embarquer dans un fourgon de police pour être conduit sous escorte de motards dans la capitale grecque. Il a ensuite été présenté au procureur d’Athènes, puis incarcéré. Ioannis Lagos est l’un des cadres de haut rang d’Aube Dorée, condamné dans le cadre du procès de cette organisation jugée « criminelle ». Mais à peine le verdict (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous