Élections « 2 en 1 » : la Bulgarie va-t-elle enfin sortir de la crise politique ?

| |

Les Bulgares sont de nouveau appelés aux urnes le 14 novembre, après deux scrutins qui n’ont pas permis de trouver une majorité. Cette fois, ils devront élire non seulement leurs députés mais aussi le Président de la République. Un double scrutin avec beaucoup de nouveaux venus, pas mal d’inconnues mais aussi une lueur d’espoir. État des lieux.

Par Alexandre Lévy Le 14 novembre prochain, les Bulgares seront de nouveaux invités à se rendre aux urnes pour des élections que tout le monde appelle dans le pays, en référence à une marque très populaire de café instantané, « les élections 2 en 1 » - des législatives et un scrutin présidentiel. Ce sera la troisième fois depuis avril dernier que les Bulgares iront voter, une situation inédite depuis la chute du communisme en 1989, tant le paysage politique bulgare s’avère morcelé, imprévisible et volatile. « Dégageons le GERB, on verra après », disaient, depuis les premières élections du mois de mai, les contestataires les plus convaincus, en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous