Économie : la Serbie est-elle surendettée ?

| |

Le gouvernement ne cesse de vanter le faible endettement de la Serbie. Or, cette dette est déjà bien trop lourde pour un pays qui emprunte à des taux très élevés sur les marchés mondiaux. Sans parler des crédits accordés en toute opacité par la Chine ou les Émirats arabes unis. Analyse croisée.

Traduit par Chloé Billon (article original) | Adapté par la rédaction Danica Popović est professeure à la Faculté d’économie de Belgrade. Mijat Lakićević est analyste économique. Omer Karabeg (O.K.) : Le ministre des Finances de Serbie, Siniša Mali, a déclaré que la dette publique serbe représentait 54% du PIB, contre 94% en moyenne en Europe. Cela signifie-t-il que la Serbie serait en meilleure santé économique que de nombreux pays européens développés ? Danica Popović (D.P.) : Le ministre des Finances aime à répéter cette phrase, qui a d’abord été prononcée par le président Vučić. Cette donnée est exacte, mais elle ne nous dit rien sur l’état (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous