Des migrants portent plainte contre la Bulgarie pour traitements inhumains

| |

Quatorze demandeurs d’asile afghans aujourd’hui en France ont porté plainte contre l’État bulgare, le 27 juin, auprès de la Commission européenne et de la commission des pétitions du Parlement européen pour traitements inhumains et dégradants. Selon le règlement de Dublin, ils risquent tous de se voir renvoyer en Bulgarie.

Par Florentin Cassonnet « Lorsque l’on se promenait en ville, si la police nous voyait, elle nous arrêtait, nous demandait nos documents, nous fouillait, volait nos affaires. Les policiers nous donnaient des claques et nous disaient de rentrer immédiatement au camp. Comme on avait peur qu’ils nous prennent nos documents, on les payait tout le temps. Je ne peux pas dire que les mauvais traitements soient systématiques, je peux seulement vous parler de mon expérience personnelle, mais moi tous les policiers que j’ai vus étaient très violents. » Nasser est l’un des quatorze Afghans qui a déposé plainte. Son témoignage, comme les autres, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous