Corruption en Bulgarie : « l’Apartmentgate », le scandale qui fait trembler le pouvoir

| |

C’est une affaire tentaculaire qui éclabousse depuis plusieurs semaines le GERB, la formation du Premier ministre Boïko Borissov. Plusieurs de ses cadres auraient bénéficié de prix préférentiels pour acheter des appartements de luxe à Sofia. Trois ministres et l’ancien chef du parti ont déjà démissionné alors que les révélations sur ce scandale d’État continuent.

Par Florentin Cassonnet Tsvetan Tsvetanov, vice-président du GERB et chef du groupe parlementaire ; Tsetska Tsatcheva, ministre de la Justice ; Vanya Koleva, secrétaire d’État aux Sports ; Krasimir Parvanov, secrétaire d’État à l’Énergie : tous les quatre ont démissionné après les révélations, fin mars, de Radio Slobodna Evropa, Bivol et l’ONG Anticorruption Fund sur leurs achats d’appartements luxueux dans le centre de Sofia à des prix largement inférieurs au marché et l’ouverture d’enquêtes judiciaires et parlementaires. Et ce que les médias bulgares ont vite nommé l’« ApartmentGate », ou le scandale des appartements, s’étend au-delà de ces (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous