La Yougoslavie, toujours source d’inspiration pour les créateurs d’aujourd’hui

| |

Ils étaient enfants ou pas encore nés quand la Yougoslavie s’est effondrée, mais toute une génération de plasticiens et d’artistes retrouve les standards de l’esthétique socialiste. Sans angélisme envers le passé et sans concession pour ce que sont devenus les pays issus de l’éclatement. Petit tour d’horizon des nouvelles tendances.

Traduit par Chloé Billon (article original) Des photographies et des images antifascistes, du patrimoine architectural brutaliste, des poèmes et des chansons : les sources d’inspirations issues de l’époque socialiste sont nombreuses et semblent inépuisables. La « yougonostalgie » est même très en vogue et s’affiche sur les réseaux sociaux comme Instagram. Mais pourquoi les jeunes créateurs de l’ancienne Fédération sont-ils donc attirés par ces motifs « yougo » ? Comment articulent-ils cette mémoire avec les réalités contemporaines ? Dejan Medojević (Dejoslavija) Dejan Medojević, auteur de la page @dejoslavija sur Instagram, graphiste à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous