Le Monténégro se mobilise contre les mini-centrales hydroélectriques

| |

Quand les directives européennes sur les énergies renouvelables servent les intérêts des mafieux locaux... Après l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie ou la Serbie, c’est maintenant le Monténégro qui entre en résistance contre les constructions de mini-centrales hydroélectriques. 80 projets sont prévus dans le pays, avec de très lourdes conséquences pour l’environnement et les communautés rurales.

Traduit par Jasna Tatar Anđelić L’ONG Green Home, soutenue par de nombreuses autres organisations de la société civile, a remis au Parlement une pétition exigeant l’interdiction définitive de la construction des mini-centrales hydroélectriques au Monténégro. Dans le nord du pays, la mobilisation ne faiblit pas. Les habitants dénoncent les mini-centrales déjà réalisées et combattent les programmes de l’État et des investisseurs privés visant à poursuivre ces constructions. « Il est difficile de dire quoi que ce soit quand les villageois résistent physiquement aux machines de construction. Je ne sais pas ce qui est en train se passer au village, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous