Bulgarie : Borissov arrive en tête des élections mais perd le pouvoir

| |

Le GERB de Boïko Borissov a beau arriver en tête des élections, il ne pourra plus gouverner, même en coalition. Et ses opposants, très divisés, auront bien du mal à former un gouvernement. La percée de la formation anti-corruption Bulgarie démocratique est la vraie surprise du scrutin.

Par Alexandre Lévy Sans surprise, c’est bien le GERB, le parti du Premier ministre Boïko Borissov, au pouvoir quasiment sans interruption depuis 2009, qui arrive en tête des législatives de dimanche avec 26 % des votes. Ce score est légèrement inférieur aux pronostics, mais surtout, il ne lui permettra pas de gouverner seul – et probablement pas même en coalition, vu les résultats de ses concurrents. Un tel peuple existe, la formation du présentateur TV Slavi Trifonov fait une entrée fracassante sur la scène politique, avec 19% des voix. Ce nouveau venu sur la scène politique surpasse le Parti socialiste bulgare (BSP), qui réalise une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous