Bosnie-Herzégovine : Mostar se mobilise contre la décharge d’Uborak

| |

Les permis d’exploitation de la décharge d’Uborak, aux portes de Mostar, ont expiré. Ce site très polluant fonctionne donc en toute illégalité... Les citoyens qui dénonçaient ce scandale ont été violemment dispersés par les unités spéciales de la police.

Par Aline Cateux La mobilisation autour de la décharge d’Uborak, au sud de Mostar, a repris de plus belle ces derniers jours, alors que son autorisation d’exploitation a expiré. Uborak fonctionne donc désormais de manière illégale. Aucune solution n’a été proposée par les autorités : ni prolongation de l’autorisation, ni solution temporaire. Excédés par l’inertie des institutions, les militants de l’initiative citoyenne Jer nas se tiče (« Parce que ça nous concerne ») et les riverains du site d’Uborak ont repris le blocage de la décharge, comme ils l’avaient déjà fait en juin dernier. Après des tentatives d’intimidation verbales, la police (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous