Bosnie-Herzégovine : respirateurs chinois, le scandale de trop ?

| |

Le scandale du marché truqué des respirateurs, en pleine pandémie de covid-19, va-t-il enfin mettre au grand jour et faire tomber le système de corruption mis en place par le SDA depuis la fin de la guerre ? La colère grandit. L’analyse d’Ahmed Burić.

Traduit et adapté par Manon Rumiz (article original) Des milliers de personnes ont défilé dans le centre de Sarajevo le 30 mai, au lendemain de l’arrestation du Premier ministre de la Fédération de Bosnie-Herzégovine, Fadil Novalić (SDA), du chef du département de la protection civile, Fahrudin Solak, et du patron de l’entreprise Srebrena malina, Fikret Hodžić. Les trois hommes sont soupçonnés d’être impliqués dans le scandale d’achat truqué de respirateurs médicaux en pleine épidémie de covid-19. Certains pensent que cette forte mobilisation pourrait augurer de mouvements à venir d’encore plus grande ampleur, à même de faire enfin bouger la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous