Bosnie-Herzégovine : respirateurs chinois et framboises de Srebrenica

| |

Une coopérative agricole produisant des framboises à Srebrenica a acheté cent respirateurs à la Chine pour la bagatelle de cinq millions d’euros. Bien sûr, aucune facture ni aucun permis d’importation n’ont été rendus publics. C’est ainsi que l’on gère la crise du coronavirus en Bosnie-Herzégovine.

Par Aline Cateux Cela commence à ressembler à une « affaire des respirateurs chinois ». Au centre de cette histoire se trouve Fikret Hodžić, entrepreneur, présentateur sur Hayat TV, écrivain à ses heures. Né en 1985 à Srebrenica et directeur de la coopérative de production de framboises Srebrena Malina, Fikret Hodžić et sa compagnie auraient acheté à la Chine, pour le compte du système de santé fédéral, cent respirateurs pour la somme de 10,5 millions de marks convertibles (environ 5,2 millions d’euros). Fikret Hodžić est connu comme un entrepreneur parfois douteux. En 2012, après la publication de son livre I ja sam iz Srebrenice (« Moi aussi, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous