Exode : en Bosnie-Herzégovine, s’organiser pour mieux émigrer

| |

Les données sur le nombre de citoyens quittant la Bosnie-Herzégovine n’ont rien de rassurant : le processus de dépeuplement est de plus en plus visible dans le pays. Le phénomène des départs a tellement touché la société bosnienne que des individus et organisations servent désormais d’intermédiaires dans la recherche d’un emploi en Allemagne ou dans d’autres pays occidentaux. Analyse.

Par Milorad Milojević Un groupe appelé Mouvement pour le départ a récemment été créé sur Facebook et deviendra bientôt une organisation officielle, sous la forme d’une association, dans le but d’aider les citoyens de Bosnie-Herzégovine à quitter le pays. Ce mouvement, dont le slogan est « Vivre et non survivre » est déjà suivi par plus de 9000 personnes. La description de la page indique que « le Mouvement pour le départ est avant tout une organisation humanitaire qui souhaite sauver le maximum d’êtres ’à moitié vivants’ se trouvant actuellement en Bosnie-Herzégovine ». La page contient entre autres des offres d’emploi à l’étranger. L’un des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous