Albanie : quatre jours de manifestations après le meurtre d’un jeune homme par la police

| |

Klodian Rasha, 25 ans, a été tué mardi par un policier qui lui a tiré dessus avec son arme de service. Un « usage excessif de la force » a vite reconnu sa hiérarchie. Le ministre de l’Intérieur a démissionné, mais les manifestations se poursuivent pour le troisième jour consécutif. Des scènes d’émeute ont éclaté à Tirana.

Par la rédaction, avec Katerina Sula à Tirana La situation est tendue à Tirana depuis la mort mardi, au petit matin, de Klodjan Rasha, tué par un policier dans son quartier de Lapraka. Selon la version officielle, le jeune homme de 25 ans aurait refusé d’obtempérer aux injonctions de la police qui voulait le contrôler. Le jeune homme ne respectait vraisemblablement pas le couvre-feu imposé dans la capitale pour endiguer l"épidémie de coronavirus. Dans sa première version, la police a parlé d’un « homme armé », avant de se rétracter. Une manifestation a rassemblé plusieurs centaines de personnes dans la soirée de mercredi. L’invitation s’était (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous